Comment faire pousser du Konjac ?

Bien que le temps nécessaire pour avoir des fibres de Konjac à partir de graine est long, voici tout de même quelques conseils pour cultiver vous même votre Konjac. Après tout, cela peut aussi servir comme plante décorative.

La culture de cette plante de la famille des Araceae est parfaitement possible en France. Les températures que nous avons ne présentent pas de frein particulier. Ceci dit, il vous faudra de la place pour la cultiver. Vous avez donc deux solutions. Soit vous avez un jardin, soit vous n’en avez pas. Dans le premier cas, vous n’aurez donc pas de soucis pour trouver de la place. Dans le second cas, il vous faudra un petit potager. Il n’est pas rare de voir des potagers de balcon quand on a un appartement.

C’est tout à fait possible de le faire de cette manière. Retenez juste qu’il faut une exposition mi-ombragé. La pousse fonctionnera simplement mieux sur un terrain humifère.

potager-balcon-2

La première étape est de se procurer des graines ou des bulbes. C’est relativement difficile d’en trouver chez nous. Tournez-vous sur les sites internet spécialisés. En général, vous pourrez trouver des bulbes de Janvier à Mars. Passé cette période, la tâche sera plus difficile.

En effet, voici le cycle de végétation du Konjac :

cycle-konjac

Passé Mars, il sera trop tard pour planter les bulbes.

Le bulbe de Konjac est également appelé Amorphophallus rivieri. Si vous souhaitez le cultiver en pot, pensez à prévoir un trou de drainage au fond.

Plantez le bulbe racine vers le haut. Les racines poussent vers le haut et non vers le bas comme la plupart des bulbes.

konjac-pot

La terre doit rester humide mais n’arrosez pas trop. Si vous voyez que le konjac donne des signes de faiblesse, diminuez l’arrosage.

Attention aux températures trop faible (sous les 5 degrés). Même si le konjac a une bonne rusticité, il ne la supportera pas.
Quand prendre du Konjac et à quel dosage ?
Comment utiliser l'éponge Konjac ?