Quelles sont les différentes formes de Konjac ?

La forme la plus connue est le Shirataki (vermicelles) mais le konjac existe sous de nombreuses formes.

Konnyaku – pâte de konjac

La pâte de Konjac (cf image ci-dessus) est faite à partir de la farine des racines de Konjac, mélangée avec de l’eau de chaux (ça rappelle les cours de chimie, non ?). Le mélange est bouillit puis refroidit pour obtenir une gelée légèrement solidifiée.

Il y a deux types de Konnyaku chez nous, le brun et le blanc. Il n’y a pas de différence de goût entre les deux. C’est au niveau de sa composition qu’il faut chercher. La pâte de konjac brune contient en plus des paillettes d’algues.

Shirataki – vermicelles de konjac

Shirataki

La fameuse nouille de konjac est fabriquée elle-même à partir de konnyaku blanc.

Vous pouvez l’utiliser dans n’importe quel plat à sauce, voir même dans les soupes. L’important est d’avoir une base gustative forte pour leur donner du goût. Vous pouvez utiliser un large éventail d’accompagnements.

La gomme de Konjac

poudre-konjac

Comme le konjac absorbe beaucoup d’eau et se solidifie, la gomme est utilisée comme épaississant en cuisine. Elle permet de rendre une sauce un peu plus onctueuse sans lui donner de goût particulier (et sans utiliser de produit chimique du coup).

Elle permet aussi de se passer de matière grasse. Elle s’utilise aussi dans les desserts, les crèmes, les ganaches de macaron, une sauce pour tremper vos légumes, etc.

Gohan – riz de Konjac

gohan-konjac

Il est sous la forme de petites billes de 6mm de diamètre environ. La composition de varie pas énormément des nouilles de Konjac mais le gohan permet de diversifier les plats lors de nos recettes.

Est-ce que le konjac peut être dangereux pour la santé ?
Quand prendre du Konjac et à quel dosage ?